fbpx

La motricité du bébé dans la pédagogie Montessori

4 novembre 2020

La motricité est un concept phare de la pédagogie Montessori et notamment une notion essentielle pour les tout-petits. 

En effet, dans le développement moteur d’un enfant, il existe trois axes :

  • La locomotion soit les actions du déplacement du corps (marcher, courir etc …) 
  • La posture qui concerne les positions du corps 
  • La préhension qui se rapporte à la main 

Le développement du corps

Le développement du corps se fait de haut en bas et Maria Montessori incite donc dans sa pédagogie à développer des objets et exercices en cohérence pour : 

  • Le cou 
  • Les bras 
  • La main 
  • La colonne vertébrale 
  • Le bassin 
  • Les jambes 

Afin d’aider l’enfants dans son développement moteur, il est conseiller d’éviter :

  • D’arrêter ses mouvements, ou y mettre des obstacles 
  • L’utilisation d’un trotteur dont l’enfant n’a pas besoin, des études montrent d’ailleurs que ceux l’utilisant peuvent être retardés de quelques semaines dans leur apprentissage de la marche 
  • Les objets destinés en premier lieu à libérer les parents : balançoires pour bébés, youpalas, chaises hautes… Ces outils empêchent une exploration active de l’environnement par l’enfant et le limitent dans le développement de son autonomie

En cas de chute, il existe également quelques règles à privilégier : 

  • Ne pas reprendre trop rapidement l’enfant dans ses bras. En effet, en faisant cela trop souvent, on risque de rendre l’enfant dépendant de nous. On risque également de lui ôter le plaisir résultant des efforts et de la joie de ses conquêtes.
  • Lorsque l’enfant rencontre une difficulté, il est essentiel d’éviter de le comparer aux autres enfants ou à ses frères et sœurs, qui pourraient lui créer des complexes et limiter sa confiance en lui et sa volonté d’essayer. Il est important d’éviter les phrases du type « oh c’est bon tu n’as rien »  ou « Ton frère y arrivait à ton âge ».

crèche-montessori-versailles

Les 3 phases de développement

Afin de mieux comprendre le développement chronologique de la motricité du bébé, il est important de distinguer 3 phases.

1. Les six premiers mois

Dès quelques semaines, il est essentiel de ne pas céder à la tentation de porter le bébé trop souvent pour lui faire comprendre qu’il est une personne capable dès tout petit de faire des choses par lui-même. Un espace confiné comme le transat ou le couffin à côté de vous est idéal pour répondre à cette volonté. 

À deux mois, le bébé gagnant le contrôle de sa tête, les mobiles et le miroir peuvent l’aider dans ce développement.

Deux mois plus tard, l’enfant peut rouler sur le ventre et revenir. Des balles en crochet et en tissus à cette période vont l’aider à développer ses capacités. Celles souples ou en bois viendront plus tard compléter ces qualités. 

Afin que le développement de la motricité se fasse au mieux, il est essentiel de créer un environnement sécurisé, sûr et accessible à l’enfant. On pourra donc mettre des escaliers avec de la moquette ou des marches rembourrées pour que l’enfant s’exerce dans un environnement le plus idéal possible.

2. De 7 mois à la marche 

Pendant cette période, l’enfant va progressivement arriver à s’asseoir de manière autonome (vers 7 mois) puis commencer à tenter de se mettre debout (autour de 9 mois). 

Il est important, de nouveau, de le laisser le plus en autonomie dans ses découvertes afin de lui donner le sentiment de l’effort accompli. 

Les escaliers, déjà évoqués, sont un exercice parfaitement approprié à cela. 

La barre, le miroir et les meubles bas dont on a souvent parlé sur ce blog et qui sont présents dans toutes les structures NeoKids, sont des éléments également essentiels pour le développement de l’enfant à cette période. Ils aident les plus petits à se mettre debout de manière autonome. 

3. Entre 12 et 15 mois 

Dans cette période, l’enfant ayant déjà gagné en capacités de mouvement va pouvoir continuer à les développer par plusieurs exercices, également présents dans toutes les crèches Montessori NeoKids :

  • Le chariot à pousser, qui aide l’enfant à développer sa capacité à marcher. Il doit être stable et plus lourd que l’enfant.
  • Le portique en bois qui va contribuer à développer la coordination main/œil du bébé,  développer son intelligence et stimuler ses muscles. Il doit être composé de matériaux nobles, d’objets sûrs et de composants non nocifs.
  • Les objets à tirer vont lui apprendre à diriger sa progression vers l’avant avec la difficulté de tirer quelque chose derrière lui.
  • On peut aussi prévoir une brouette qui va développer les grands muscles et  l’équilibre du marcheur. 
  • Les exercices sur la ligne permettent un développement harmonieux du corps et  de l’équilibre.

Trouvez la crèche NeoKids Montessori la plus proche de chez vous !