fbpx

La pédagogie Montessori chez les tout petits : de la naissance à la marche

4 décembre 2020

Chacune de nos micro-crèches Montessori NeoKids partagent la pédagogie Montessori. En effet, 0 à 3 ans sont des années essentielles pour les tout petits. Des années qui méritent particulièrement d’attention et de connaissances de la part de l’adulte, pour accompagner au mieux les enfants.

Pour Maria Montessori et Adele Costa Gnocchi, une collaboratrice proche d’elle qui donna la première formation Montessori 0-3 ans en 1947, les 3 premières années de vie sont essentielles.

En effet, elles estiment qu’elles sont le fondement même de l’être et le parent qui accueille son bébé doit être formé pour l’accompagner et l’éveiller au mieux pendant cette période. Lorsque le nouveau-né arrive au monde, il découvre pour la première fois un nouvel environnement. Ainsi, tout devra alors être mis en place pour le rassurer et lui permettre d’effectuer toutes les découvertes en douceur.

Étant en interaction constante avec l’adulte, son attitude sera primordiale. En effet, tout ce que le bébé vivra, les expériences positives ou encore négatives, viendront complètement modifier la structure même de son cerveau.

Deux phases sont à distinguer au cours de cette période :

  • La première, lorsque l’enfant ne peut pas encore se déplacer et est donc complètement dépendant de l’adulte et / ou de ses parents
  • La deuxième, où l’enfant apprend à marcher et l’adulte doit alors tout mettre en œuvre pour l’aider à acquérir et vivre pleinement son autonomie.

Les besoins physiologiques

Dès qu’il naît, le nouveau-né a de manière assez évidente des besoins physiques (se nourrir, faire ses besoins, respirer, dormir, etc) mais également des besoins physiologiques. Son esprit absorbant, dont on a déjà parlé sur le blog de Montessori NeoKids, va très vite lui permettre de tout retenir.

Le bébé devra donc se retrouver dans un environnement particulièrement ordonné, afin d’avoir des points de repère rassurants et de grandir sans angoisse. Il est par exemple conseillé de laisser le bébé dans le même lit pendant ses 6 premiers mois. Maria Montessori préconise également que la maman ne change pas de parfum ou de savon pour que le tout petit reconnaisse son odeur.

In utero, le goût, l’odorat et le toucher se seront déjà bien développés. Le bébé reconnaîtra tout de suite l’odeur de sa mère. Son sens auditif est également fin, mais dans le ventre les sons auront été très atténués. Il faudra donc faire attention à ne pas faire trop de bruit lorsque le bébé sortira du ventre de sa maman et pour les semaines à venir. Sa vue sera bien développée seulement à 4 ans, lorsqu’il vient de naître il voit tout très flou et ne perçoit donc que les forts contrastes. C’est pour cela que nous conseillons de lui présenter des livres en noir et blanc avec des formes bien distinctes. Il a cependant déjà une très grande capacité de concentration. Ainsi, il est en mesure de se concentrer pleinement pendant de longues minutes sur des images en noir et blanc ou sur les mobiles Montessori.

L’environnement

De la même manière, l’environnement du bébé doit être très sobre. Nous recommandons des murs clairs, blancs ou pastel, des étagères très basses, à sa hauteur, dans des matériaux naturels. Sur ces étagères, peuvent être rangés des jeux en nombre limité et toujours triés par thème. Au niveau du regard du bébé, il est intéressant de places quelques jolis cadres avec des photos d’autres bébés, de paysages, d’animaux ou de tableaux d’art ancien. Tout ce qui est à la portée de ses sens doit pouvoir le rassurer. En maîtrisant son environnement, l’enfant aura confiance en lui. Le tout petit découvre le monde avec ses cinq sens. L’adulte doit lui donner autant d’opportunités, en prenant toutes les mesures de sécurité nécessaires, que possible pour réaliser des expériences sensorielles.

La motricité

Le tout petit a besoin de développer sa motricité. Pour se faire, il est placé dès que possible sur un tapis d’éveil proposant différentes textures, et non dans un parc, un Youpala ou dans un transat, qui réduirait de manière très importante ses opportunités de bouger et de se déplacer. On conseille donc de le mettre sous un portique, au sein du Nido (disponible dans nos micro-crèches Montessori NeoKids). Cela va développer sa coordination oeil/main. Devant un miroir, il va pouvoir développer son schéma corporel. Plusieurs hochets, de poids, textures, matières différentes, et de balles spécialement adaptés à sa petite main aideront ce développement. L’enfant dort sur un matelas à même le sol, et non dans un lit à barreaux, afin de pouvoir réaliser ses activités lorsqu’il est prêt, sans avoir à être dépendant de l’adulte.

Les conseils Montessori NeoKids

De la naissance du tout petit au moment où il peut se développer en toute autonomie, il est essentiel de ne pas le perturber ni sur-solliciter ses sens de manière anxiogène pour lui. Ainsi, il est important de l’accompagner dans son éveil, en lui proposant des activités à sa portée et de ne pas le laisser inactif.

Dans chaque micro-crèche Montessori NeoKids, un espace réservé aux plus petits, Le Nido, est installé. On y trouve un tapis au sol de différentes textures et matières, des miroirs, des hochets et mobiles suspendus. Un portique, des balles, des coussins sensoriels, permettent d’accompagner le tout petit dans son éveil.