18 février 2021

Laisser l’enfant s’habiller en toute autonomie

Dans toutes les structures NeoKids, la pédagogie enseignée est celle développée par le docteur Maria Montessori. Nous avons vu dans plusieurs articles l’importance des exercices de vie pratique pour développer l’autonomie et la confiance en soi des tout petits.

Autour de 15 mois, l’objectif pour l’enfant sera de maîtriser son environnement et de faire comme l’adulte. Il aura une détermination, une curiosité et une énergie sans pareil pour conquérir ce monde qui l’entoure.
Il voudra notamment s’impliquer dans toutes les activités de la maison (cuisiner, laver, ranger). Mais aussi il voudra s’occuper de lui-même en toute autonomie (faire sa toilette, se nourrir, etc).

Très vite d’ailleurs, l’enfant aura envie de s’habiller en toute autonomie. Il sera d’ailleurs essentiel de le laisser faire, afin qu’il ne se fasse pas l’idée d’avoir sans cesse besoin de ses parents.
Évidemment, avant qu’il ne puisse décider par lui-même de ce qu’il pourra porter, il sera essentiel de le faire pour lui et de sélectionner des vêtements lui offrant du confort et lui permettant de se mouvoir. Il faudra également que ces habits soient faciles à enfiler : un pantalon de sport, un manteau avec de gros boutons, des t-shirts, etc.

Choisir sa tenue

Quand l’enfant est en âge de pouvoir choisir sa tenue, il est important de lui proposer un choix limité d’options. On pourra par exemple présélectionner deux tenues parmi lesquelles il pourra décider de l’option finale. Il sera également important de lui montrer comment prendre soin de ses vêtements.
Il faut cependant faire attention à ne présenter que deux options, en proposer trois à de jeunes enfants sera déjà trop.

Par ailleurs, l’habillage ne devra pas devenir un prétexte pour que l’enfant négocie avec son parent. Si l’enfant n’arrive pas à choisir rapidement entre deux tenues, l’adulte pourra alors prendre la décision à sa place. Les habits ne doivent pas prendre plus d’importance qu’ils n’en ont. Si trop d’importance ou de temps est mis dans leur sélection, on préfèrera le mettre à d’autres activités.

Le choix est essentiel pour que l’enfant développe sa volonté. Lui donner trop de choix dans trop de domaines pourrait devenir une épreuve difficile pour l’enfant et nuire à sa confiance en lui.

Prendre soin de ses affaires

Les vêtements seront aussi une occasion pour l’enfant d’apprendre à prendre soin de ses affaires. En effet, il pourra apprendre à les plier, les ranger, les mettre dans le panier à linge sale puis dans la machine à laver, etc. Il pourra également s’entraîner à nettoyer à l’éponge par exemple.
Afin de développer son sens de l’ordre, on pourra également ranger ses vêtements dans l’ordre d’habillage. On mettra tout en haut, les premiers éléments qu’il aura à porter puis le reste en dessous. On commencera donc par les chaussettes et les sous-vêtements pour ensuite ranger les chemises, t-shirts et pulls et finalement les pantalons ou jupes.

crèche montessori s'habiller en autonomie

Afin de lui permettre d’évoluer en toute autonomie, on pourra placer un petit porte-manteau à sa taille, ainsi que des paniers ou boîtes pour ses gants, bonnets et écharpes en hiver et pour ses chapeaux et lunettes de soleil en été.

Dès son plus jeune âge, on pourra commencer à habituer l’enfant à coopérer pour l’habillage. Comme pour chaque activité, il est important de bien lui expliquer ce que l’on est en train de faire, en nommant chaque geste : “j’enfile la chaussette sur ton pied”, “je mets ta jambe dans le pantalon”, etc. Il sera également essentiel de toujours l’habiller dans le même ordre et de la même façon, en étapes distinctes et avec calme pour qu’il puisse comprendre et assimiler ce que l’on fait.

Autonomie = coopération

Comme pour la toilette, dont on a déjà parlé sur le blog de Montessori NeoKids, il est important de mettre en place de la coopération, de demander et d’attendre patiemment une réponse. On peut commencer à le faire avant même que le bébé puisse répondre. En effet, il est possible que ses réponses finissent par arriver plus vite que ce que l’on pensait.

Pour les étapes plus compliquées (boutonner un manteau, fermer un zip, boutonner une chemise, accrocher des velcros, etc), on placera le vêtement bien à plat devant l’enfant et on lui montrera distinctement avec ses doigts chaque étape de l’opération. Le but, évidemment, étant de rendre l’enfant autonome et lui montrer qu’il peut le faire par lui-même.