5 juillet 2022

Le miroir : un essentiel pour les tout-petits

Toutes les crèches Montessori NeoKids sont équipées de mobilier et de matériel spécifiques à la pédagogie Montessori. Parmi ce mobilier, on retrouve le miroir, un outil déterminant dans la construction de l’enfant.

Un matériel primordial

Généralement présent dans le coin « nido » des crèches NeoKids, les miroirs sont placés sur un mur, le long du tapis où seront installés les bébés en motricité libre. Ils sont suffisamment hauts et longs pour que le bébé se voit intégralement quand il est allongé et intégralement lorsqu’il sera en mesure de se mettre debout. Ils sont installés au niveau du sol, dans le sens de la longueur.

Il s’agit d’un outil primordial, car lorsque le bébé se retourne seul sur le ventre, il peut redresser la tête et voir son image dans le miroir. Il aide l’enfant à se faire une idée de son schéma corporel. Il peut aussi ramper tout près jusqu’à le toucher, interagir avec sa propre image et sentir le froid.

Prendre conscience du monde autour de soi

Les méthodes d’éducation positives qui s’intéressent à l’autonomie des enfants font la part belle au miroir. Le miroir ne stimule pas seulement la vision, il permet aussi à l’enfant de prendre conscience des mouvements du monde extérieur et des membres de la famille. Au fur et à mesure qu’il progresse, son champ de vision s’élargit et sa compréhension du monde grandit.

Il peut y découvrir les autres bébés dans la glace et leur sourire. Le bébé va essayer de toucher son image renvoyée par le miroir et pour la première fois, distinguer ses émotions.

Il peut aussi, grâce à la glace, avoir une vision de ce qui se passe autour de lui et ainsi, ne pas être surpris par l’arrivée silencieuse d’un adulte ou le bruit de l’environnement dont il n’aurait eu aucune information auditive.

C’est une étape fondamentale dans la construction de l’identité. Petit à petit, l’enfant s’aide du miroir pour se regarder, s’apprivoiser, tester de nouvelles postures puis se redresser. Certains miroirs larges de la gamme Montessori sont par ailleurs accompagnés d’une barre réglable en hauteur qu’il pourra saisir pour l’aider dans cette aventure. Cela lui permet également de visualiser les mouvements qui lui ont permis de passer à la station verticale.

L’étape du miroir

Les bébés mettent du temps à comprendre qu’il s’agit de leur reflet. Cette étape intervient généralement entre 6 mois et 2 deux selon les enfants. On appelle cela « l’étape du miroir » : l’enfant se reconnaît dans un miroir. Il se reconnaît aussi sur une photo ou dans une vidéo. À présent, il sait qu’il est une personne distincte et à part entière. L’image qu’il se fait de lui et celle que lui renvoie le miroir ne feront bientôt plus qu’une.

Pour les tout-petits, le miroir c’est d’abord un outil. À travers le jeu, le miroir lui permet de se reconnaître comme une personne distincte sur le plan physique mais aussi sur le plan des émotions.