fbpx

Les besoins de places en crèche en France en 2020

15 janvier 2020

Les places en crèche sont une des préoccupations majeures pour les jeunes parents en France. Selon le rapport publié par l’INSEE ce mardi 14 janvier 2020, la population française se porte désormais à plus de 67 millions de personnes.

On note cependant une baisse de la natalité en France, puisque 753.000 naissances ont été enregistrées en 2019, soit 6.000 de moins qu’en 2018. Parmi les raisons qui freinent la natalité dans notre pays, le manque de places en crèche est à prendre en considération.

Ainsi, comme l’expliquait le Figaro dans un article datant de 2018, le désir de natalité est toujours très haut en France. En effet, les familles françaises souhaiteraient avoir 2,3 enfants en moyenne. Pourtant, le taux de natalité réel stagne autour de 1,87 enfant par femme.

La raison principale de cet écart réside dans la diminution du nombre de femmes aux âges où elles sont les plus fécondes (de 20 à 40 ans), puisque les femmes issues du Baby Boom sont peu à peu sorties de cette tranche d’âge.

 

aménagement montessori

 

Bien entendu, la difficulté de trouver des places en crèches est également un facteur important dans la décision des parents. Comme le souligne cet article dans Les Echos, le manque de places en crèche est encore particulièrement élevé en France, et contraint de nombreux parents à renoncer à leur projet de bébé.

Pour ceux qui choisissent néanmoins d’avoir un ou plusieurs bébés, la conséquence réside souvent dans le sacrifice de l’un ou des deux parents dans ses choix professionnels. Il est plus que fréquent que les jeunes parents doivent mettre leur carrière en sommeil jusqu’à ce que leur enfant atteigne l’âge d’entrer en maternelle.

Montessori Neokids, 1er réseau de crèches Montessori en France, a pour objectif l’ouverture d’une trentaine de structures d’accueil en 2020 et 2021. Des centaines de places en crèches seront donc disponibles pour les familles et pour les entreprises souhaitant réserver des berceaux pour leurs salariés.