9 juin 2021

Le maternage proximal

Le maternage proximal rassemble ces nouvelles pratiques qui visent à être à l’écoute absolue des besoins des bébés. Ce maternage proximal est dans la lignée des pédagogies alternatives et de l’éducation positive, qui visent au plein épanouissement et bien-être des bébés. Ces pratiques rassemblent par exemple l’allaitement, le cododo, le peau à peau, le portage, etc. Après les mois de grossesse, il s’agit de rester au plus proche du nouveau-né pour lui permettre une transition en douceur vers le monde extérieur. Pour les parents, les bienfaits sont également importants, puisque cela permet la création d’un lien fort avec son bébé grâce à des gestes d’une grande tendresse. Ce maternage proximal vise aussi à répondre au rythme de chacun.

Comment mettre en place ce maternage proximal ? Tout d’abord, il faut apprendre à suivre son instinct, et à se faire confiance. La société occidentale nous impose beaucoup de règles et de limites dans notre façon d’éduquer nos enfants. Le maternage proximal nous invite à revenir au lien originel et naturel qui nous lie à notre enfant. C’est ainsi que la posture de l’adulte évolue : les parents deviennent des observateurs, pour comprendre au mieux les besoins de son bébé.

Les besoins du bébé

Les besoins du nouveau-né peuvent être multiples. Mettre en place ce maternage proximal demande d’être particulièrement à l’écoute des nouveaux-nés, en interprétant avec notre intuition, les faits et gestes de ces êtres. Sonia Krief, la fondatrice du Bain de Sonia, en est un parfait exemple avec la création de ces nouveaux bains pour les bébés. Elle invite les parents à ne plus voir le bain comme un simple exercice d’hygiène, mais plutôt un moment de reconnexion avec son enfant, d’une incroyable douceur. Ci-dessous quelques besoins du nouveau-né :

  • Besoins primaires ou physiologiques : la faim, chaud/froid, respiration, etc. Il s’agit de l’étape numéro une dans la pyramide de Maslow.
  • Besoin de sécurité : à la sortie du ventre de sa mère, le nouveau-né a besoin de se sentir en sécurité et cela passe notamment en l’enveloppant pour ressentir cette protection.
  • Besoin d’affection, d’appartenance, d’harmonie et de stabilité : le bébé doit ressentir ce sentiment d’appartenance à sa famille. Cela passe notamment par les gestes affectifs et le fait de le porter dans ses bras.
  • Besoin de liberté et d’autonomie : les bébés sont doués d’une intelligence souvent méconnue. C’est ainsi qu’il faut apprendre à les observer et à leur faire confiance. Maria Montessori l’avait bien compris : “L’enfant a un esprit capable d’absorber la connaissance. Il a le pouvoir de s’instruire lui-même”.

Cette liste est non exhaustive ! À vous de prendre d’identifier les besoins de votre bébé et de respecter son individualité.

Mais vous l’aurez compris, les crèche NeoKids sont de ferventes adhérentes au maternage proximal.

Quelques pratiques du maternage proximal :

L’allaitement prolongé

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande un allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois minimums puis jusqu’à deux ans, voire plus. L’allaitement est bien entendu un projet de famille. Les mères doivent décider en fonction de leur histoire, de leur corps et de leur envie, ce qui répond au mieux à leurs besoins et à celui de leurs enfants. Si vous avez des questions à ce sujet, les consultants en lactation sont d’une grande aide pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce projet. Ainsi, l’allaitement offre un grand nombre de qualités nutritionnelles, mais également un moyen de créer un lien de proximité et de sécurité avec son bébé. C’est pour cela que cette pratique s’intègre parfaitement dans la philosophie du maternage proximal.

Le portage

Le portage commence tout d’abord par le portage à bras. Comme vu précédemment, les bébés ont besoin de ce contact de la peau et plus particulièrement d’affection pour grandir en toute sérénité. Une fois le portage à bras maîtrisé, les parents peuvent mieux comprendre comment manipuler les nouveau-nés et ainsi les porter grâce aux écharpes de portage. Plusieurs pratiques sont alors possibles : le portage face route, le portage face-à-face, etc. Les bienfaits sont alors multiples : développement du flux visuel, découverte du monde extérieur, proximité avec le parent, etc. De nombreuses marques se sont développées pour offrir aux parents et aux enfants un moment de grand bonheur ! Les consultants en portage sont également à la disposition de tous, grâce à des ateliers à réaliser, individuels ou collectifs, pour se sentir pleinement en confiance avec cette pratique !

La langue des signes

Marie Cao, ou Little Bun Bao, a participé au développement de la langue des signes avec les bébés. Elle s’est ainsi rendue compte que les signes de la Langue des Signes Françaises (LSF) permettent de communiquer dès le plus jeune âge avec son bébé. Non seulement cela permet de vivre un moment d’une grande complicité avec son bébé, mais surtout cela offre aux enfants de communiquer leurs besoins dès le plus jeune âge. Ces signes peuvent également être utilisés lors de comptines signées que les enfants adorent !

Le cododo

Encore souvent critiqué en France, le cododo offre pourtant la plupart du temps aux parents un plus grand repos : éviter de se lever pour aller voir son enfant en pleine nuit, s’endormir à ses côtés, etc. Il y a bien entendu des règles à respecter : éviter le tabac, l’alcool, la drogue, etc. Quelques gestes de sécurité sont à respecter et de nombreux produits sont à la disposition des parents pour le réaliser en toute sérénité !

Cependant, il n’est absolument pas nécessaire de mettre en place toutes ces pratiques pour faire du maternage proximal ! Au contraire, apprenez à vous écouter vous et votre enfant, et ce maternage proximal se fera de manière naturelle.