18 octobre 2022

Qu’est-ce que la vie sensorielle ?

La vie sensorielle est l’un des piliers de la pédagogie Montessori. Maria Montessori pensait qu’il était indispensable de soutenir les enfants dans leur développement sensoriel car ils appréhendent leur environnement par leur sens. Toute l’éducation du début de l’enfance doit tendre selon elle à « aider le développement naturel de l’enfant ». Entre 0 et 3 ans l’enfant va à la conquête de son milieu, il observe et l’explore au travers de ses sens. 

Il vit une période de croissance physique rapide et développe en même temps sa sensorialité. Pendant cette période de formation de ses sens, on peut aider l’enfant à les développer à travers une éducation active aux sens. Par exemple, en introduisant graduellement des stimulants sensoriels.

On accompagne ainsi au mieux son développement naturel. Maria Montessori a donc pensé et conçu un apprentissage actif et structuré pour l’éducation aux sens.

La vie sensorielle est extrêmement riche. Elle intervient en parallèle à la vie pratique alors que l’enfant développe ses facultés de concentration et de contrôle du mouvement. Les activités de vie sensorielle peuvent être introduites dès l’âge de 18 mois, de façon échelonnée et jusqu’à 5 ans. Le matériel sensoriel permet à l’enfant de travailler à ressentir et à affiner ses sens. Grâce à celui-ci, les notions abstraites telles que grand, petit, chaud, froid, lisse, rugueux…prennent sens de façon concrète et les impressions s’organisent dans l’esprit de l’enfant de façon structurée.

Pourquoi la vie sensorielle ?

La vie sensorielle joue un rôle très important dans l’éducation et dans le développement du cerveau de l’enfant. Les récentes découvertes en neurosciences ont montré que tout ce qui stimule les sens permettent aux nouveaux circuits de neurones de s’établir.

Maria Montessori avait déjà saisi à son époque les enjeux liés à une éducation sensorielle chez le jeune enfant en dédiant un domaine des apprentissages au raffinement des sens. Elle explique bien l’enchaînement logique qui prépare à la vie. Selon elle, il faut partir des voies motrices et du perfectionnement des sens pour faire cheminer l’enfant vers la conceptualisation, l’abstraction et vers un enseignement intellectuel.

Pour être pleinement intégré dans le monde il ne suffit pas juste d’être un bon penseur car sans l’exercice des sens l’individu vit hors du monde. L’enfant a besoin d’affiner sa perception du monde, et c’est par la manipulation que sa vision de la réalité devient plus précise et exacte.

L’éducation aux sens permet de former des observateurs et des explorateurs conscients.

Qu’est-ce que la vie sensorielle ?

La sensibilité de l’enfant s’affine pour mieux saisir la beauté de notre monde et percevoir ses harmonies esthétiques seulement accessibles si on possède une « finesse sensorielle ».

En développant ses sens, l’enfant apprend à prêter attention aux moindres détails, ce qui lui fait apprécier davantage la beauté de la nature, et toute la richesse de notre monde. Les informations sensorielles reçues permettent à l’enfant de former et structurer son intelligence, il est donc essentiel de l’aider à affiner ses capacités sensorielles pour l’aider à mieux voir, mieux sentir, mieux toucher, mieux entendre…Perfectionner les sens au même titre que l’usage de la main devient un enjeu majeur afin que l’enfant acquière une perception plus juste et plus belle de la vie. Cet apprentissage sensoriel se fera pendant la période sensible du développement sensoriel chez l’enfant, avant 6 ans.

Et si il existait un 6ème sens ?

Qu’est-ce que la vie sensorielle ?

Maria Montessori introduit un 6ème sens en plus des cinq sens de base : le sens stéréo-gnostique. Ce sens est induit par la manipulation d’objets en trois dimensions. Il est utilisé pour se représenter mentalement des volumes. Il s’agit de la faculté de percevoir et de comprendre la forme et la nature de l’objet au travers du sens toucher.

L’éducation des sens permet également de déceler et de corriger d’éventuels défauts de la vue et de l’ouï principalement, sans attendre qu’ils se manifestent avec évidence et qu’ils soient devenus incorrigibles. L’éducation tardive des sens n’est plus efficace chez l’adulte. Il est donc indispensable de commencer l’éducation des sens, avec méthode, dès le plus jeune âge dans la période de formation.

Le domaine de la vie sensorielle pensé par Maria Montessori 

La vie sensorielle permet de…

  • Développer un ordre intérieur en triant, classant et en organisant ses impressions
  • Mieux comprendre son environnement
  • Augmenter sa capacité d’abstraction, de conceptualisation
  • Augmenter sa capacité de distinction par de nombreux exercices de gradation
  • Se préparer sensoriellement aux mathématiques (système décimal et géométrie)
  • Former et structurer son iltelligence.


Les crèches Montessori NeoKids veillent avec conviction et passion à respecter les préceptes de Maria Montessori. Trouvez la crèche la plus proche de chez vous ou faites appel à un.e baby-sitter Montessori.